Contre le Mauvais Oeil

 

VOD sur FILMS & DOCUMENTAIRES

L’Hôpital Ephémère, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, fut, pendant les années quatre-vingt-dix, un carrefour de cultures et de pratiques artistiques où se réunissait une jeune garde parisienne.

En 1936, le philosophe Walter Benjamin dénonçait la perte de l’aura des œuvres d’art en raison de leur reproductibilité technique : «ce qui dépérit à l’époque de la reproductibilité technique de l’œuvre d’art, c’est l’aura de celle-ci».

Loin de se plaindre ou de s’en offusquer, Vincent Navarro joue précisément des possibilités offertes par la technologie. «Couper, coller, créer», formule magique des logiciels informatique, pourrait être sa devise. Ses derniers travaux se nourrissent en effet des œuvres antérieures selon une pratique cannibale certes, mais fécondes. Chaque tableau achevé est photographié ; chaque photographie fait l’objet d’une photocopie en couleur. Chaque photocopie est plaquée sur la toile, elle-même enduite de peinture fraîche. Transferts des couleurs et des formes, amalgame des supports et des surfaces depuis la matrice originelle. Une œuvre inédite surgit de la matière en confusion.

Mélange et métissages comme création mais aussi comme principe de narration. Dans Contre le Mauvais Œil, documentaire sur la faune délurée du feu l’Hôpital Ephémère, Vincent Navarro mélange les gens – Xüly.Bët, Isabel Marant, André le peintre ou encore Nicolas du groupe FFF – les supports – passant allégrement de la vidéo à la pellicule – et les genres en intégrant des images captées du film de Robert Altman Prêt-à-porter. Artiste polyvalent, Vincent Navarro est un obsessionnel engagé mais ludique, pour lequel le cinéma, à l’instar de la peinture, est question de formes, matières et couleurs.

Le dernier opus de l’artiste en cours de réalisation reprend à son compte le refus d’un style unique et policé. Improvisations, performances et interviews rythment un film parisien qui oscille entre réalisme et absurde.

Mireille Paolini

 

 

Programmations 1996 Aqui TV – 1997 Planète / cinéma L’Entrepôt, Paris XIV – 2001 TV5 Monde

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *